September 26, 2021 6:04 pm

Twist inattendu

Après 2 très belles dates avec Erik, une fois dehors pour dîner et aller au cinéma, force est de constater que nous cliquons. Le dîner était très agréable et détendu et après le film, l’étincelle s’est enflammée. Nous nous sommes embrassés et j’ai dû faire de mon mieux pour ne pas vous ramener à la maison, tout va bien. J’ai senti ton corps musclé contre moi alors que tu m’embrassais à merveille. Et maintenant tu m’as invité chez toi pour le dîner. Compte tenu de la tension entre nous et à quel point je vous trouve attirant, j’espère que nous ferons plus que manger. Mais je ne veux pas encore de sexe, tu dois construire ça lentement si tu veux une relation. Je sonne à votre porte, nerveuse. Vous vous ouvrez et souriez gentiment, dénudez bien les dents. Tu as l’air bien en jean et en t-shirt, j’ai presque oublié ça et je sais que c’est bien. Vous m’avez laissé entrer et demandez si je veux boire un verre. J’aime un verre de vin, dis-je. Vous nous versez un verre de vin rouge et c’est délicieux. On s’assoit sur ton canapé, on bavarde et on rit, ça fait du bien. Je sens que le vin commence à travailler et si vous mettez rapidement la main sur mon genou, je me réchauffe. Tu me demandes si je veux encore du vin mais je dis non. Je ne bois pas beaucoup et je ne veux pas devenir éméché pour le moment. Je te regarde et tu me regardes. Soudain, nous savons tous les deux pourquoi je suis avec vous. Ça fait du bien, je te fais confiance et surtout … tu m’excites. Vous vous levez, vous prenez ma main et vous m’entraînez dans la chambre. Lorsque vous arrivez à votre lit, vous me rapprochez. Embrasse-moi, délicieux. Ton corps chaud contre moi tandis que ta langue joue avec ma langue. Je m’abandonne et m’embrasse passionnément. Je sens tes mains sur mon dos, elles me caressent tendrement. Puis ils glissent lentement sur mes fesses. Vous vous retenez mais remarquez que je ne proteste pas. Je te caresse le dos pendant que je continue de t’embrasser. Soudain, je sens que tu remontes ma robe. Vos mains glissent en dessous. Je porte un joli string et tu sens tes mains chaudes sur mes fesses nues. Sentez votre corps contre moi, chaud et je peux vous sentir durcir dans votre pantalon. Vous caressez doucement mes fesses tout en me tenant près de vous. Ensuite, vous lâchez prise et je sens comment vous laissez les bretelles de ma robe glisser de mes épaules. Tu abaisses ma robe jusqu’à ma taille. Je vois que tu aimes mon soutien-gorge. J’ai mis quelque chose de beau avec soin. Vous détachez toujours mon soutien-gorge. Tu l’enlèves et tu me regardes. Tu es belle, dis-tu. Je souris timidement. Merci. Je me tiens devant toi dans ma robe à moitié enfilée, mes seins exposés. Sentez-vous un peu mal à l’aise. Vous me tirez et m’embrassez. Je vais enlever ta chemise. Nos hauts du corps nus l’un contre l’autre, chauds et doux. Vous posez votre main sur mes seins et vous les caressez. Doucement et tendrement. Je sens que mes seins sont très sensibles et j’apprécie ton toucher. Quand tes doigts caressent mes tétons, un frisson parcourt mon corps. Délicieux. Ils durcissent rapidement au toucher. Vous le remarquez et le caressez doucement. Ensuite, j’ouvrirai votre pantalon. Votre ceinture lâche, votre bouton, votre fermeture éclair. Tu l’enlèves et tu es maintenant dans ton caleçon devant moi. Je reviens contre toi. Embrasse-toi à merveille, plein de passion. Vos mains sont sur mes fesses et vous me tirez contre vous. Vous hésitez un instant puis je prends l’initiative. Ma main se glisse dans ton boxer et je sens ta bite dure. Je te masse lentement, tu glisses dans ma main. Je sens ta main caresser mes fesses et ta respiration s’accélère. Vous appréciez ma main qui vous caresse. Puis ton autre main glisse entre mes jambes. Je peux sentir tes doigts glisser sur le tissu de mon string. Lentement tes doigts me caressent. Vous commencez au bord de mon pantalon. Lentement vers le bas, doucement sur le point sensible, puis vers le bas avec 2 doigts sur mes lèvres. Je gémis et une chaude vague de plaisir parcourt mon corps. Tu me caresses doucement, tes doigts remontent mes lèvres jusqu’à mon clitoris. Tu m’embrasses et je sens la chaleur de ton corps contre le mien. Votre bâton est si dur maintenant et je serre ma main autour de lui, bouge doucement de haut en bas. Alors tu me lâches. Vous baissez ma robe et enlevez tout. Je retire mes chaussures.

Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *